Bien se préparer pour le freestyle dans la neige

Le freestyle est une pratique sportive qui permet à des amateurs et des professionnels du sport sur la neige, de glisser, mais aussi, de faire des figures diverses sur le sol, mais également, de sauter dans l’air. Cela demande une maitrise parfaite des disciplines qu’on peut effectuer dans la neige, mais aussi, de s’assurer de faire de bons préparatifs.

Ce qu’il faut connaitre sur le freestyle

On a de plus en plus de personnes qui pratiquent le freestyle quand arrive l’hiver. Il est en effet, possible de faire du freestyle, que vous soyez un adepte de ski alpin ou nordique, de saut à ski, ou encore, de monoski, de combiné, de snowboard ou de freeride. Cette discipline fait même l’objet des disciplines à faire, lors d’une compétition internationale, de nos jours. C’est un genre de compétition qui peut se dérouler dans n’importe quelle station de ski et à n’importe quelle période. Dans la pratique, un sportif qui fait du freestyle doit apprendre les bases concernant les figures au sol ou aériennes à faire. Toutefois, au fil de son expérience, il peut également créer d’autres figures et des styles qui lui sont propres. Parmi les figures de base, on a le backflip. Il s’agit d’une figure qui ne peut se faire que si vous avez un tremplin sur lequel sauté ou, si vous êtes en hors piste, une bosse qui permet de prendre un élan pour réaliser un saut et une figure. Une fois en l’air, vous aurez à effectuer un saut périlleux arrière. De ce fait, il est important de disposer d’une bonne condition physique lorsqu’on pratique le freestyle. Les professionnels et les plus expérimentés peuvent même réussir à éviter des skieurs qui glissent en bas, en cours de saut. Néanmoins, pour avoir de l’expérience avec le freestyle, il est essentiel de pratiquer fréquemment, et idéalement, dans des clubs avant de se lancer en hors piste et dans des compétitions. Il est aussi conseillé de ne pas réaliser des figures de freestyle dans un endroit bondé de monde, ou avec des skieurs aux alentours, si vous n’avez pas encore d’expériences. Il est préférable de se rendre dans une station avec des terrains et des pistes aménagées spécialement pour les freestyleurs pour la pratique. Cela peut être un snowpark, ou encore un boardercross.

Les préparatifs, une étape primordiale

Avant de se lancer dans le freestyle, il est conseillé de bien s’chauffer et de bien se préparer. En effet, les accidents dans la neige peuvent être fréquents, mais avec la performance physique demandée par cette pratique, il est aussi très important de se préparer. Le freestyle sollicite énormément de muscles et d’articulations, non seulement des membres inférieurs, mais aussi des membres supérieurs. De ce fait, avant de s’y lancer, il est nécessaire de faire un peu d’étirement. Par étirement, on doit cibler en premier lieu, le buste. Pour ce faire, mettez-vous debout et commencez par tendre les jambes et écartez-les légèrement. Ensuite, levez le bras gauche et essayez de vous penchez en touchant l’extrémité de la jambe droite. Faites de même avec l’autre pied et l’autre bras. Il faut aussi penser à bien étirer les genoux, car c’est la partie du corps dont les articulations vont être très sollicitées. Il en sera de même pour les jambes. Ensuite, pensez également à bien vérifier vos équipements. Préférez le contrôle sous les yeux avisés d’un spécialiste dans ce cas, surtout dans la vérification des fixations de vos skis ou de votre snowboard. Il faut aussi se préparer mentalement, car sur les pistes de freestyle ou en hors pistes, il est interdit de s’arrêter en cours de route. Vous devez toujours prendre de la vitesse et finir votre course jusqu’à la fin pour éviter de se blesser ou de blesser quelqu’un. Et enfin, pensez à mettre un casque si vous débutez ou que vous êtes avec un enfant. Il doit aussi en avoir. Cela, pour éviter de se blesser si on se met en contact avec d’autres skieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*