Comment améliorer sa façon de courir ?

Courir est une action que l’on fait très régulièrement dans la plupart des sports. A l’athlétisme, la course à pied est d’ailleurs une discipline à part entière. Savoir courir est donc essentiel pour un sportif. Or, peu de gens savent vraiment le faire. Alors oui, du point de vue théorique courir n’a rien de bien compliqué. Mais dans la pratique, il ne suffit pas de placer un pied devant l’autre et d’enchainer le mouvement rapidement pour courir comme il faut. Découvrez dans cet article quelques conseils pour améliorer votre façon de courir.

Regarder droit devant soi

De manière naturelle et instinctive, l’Homme comme la plupart des êtres vivants se dirige là où son regard se pose. Or, on constate que la plupart des coureurs, lorsqu’ils courent, baissent la tête et regardent le sol situé devant eux. Ce qui entraine deux soucis majeurs.
D’abord, le fait de baisser la tête et de regarder le sol oblige le reste du corps à s’incliner de façon excessive vers l’avant. Cette position, en plus de ne pas être confortable, est assez dangereuse, car il suffit que le coureur perdre l’équilibre pour se projeter en avant face contre terre.
Ensuite, dans cette position le poids du corps n’est plus aligné par rapport à son centre de gravité et se retrouve beaucoup trop en avant. Les quadriceps sont alors obligés de beaucoup travailler pour maintenir l’équilibre du corps.
Ici, ce qu’il faut faire c’est toujours regarder droit devant soi et de garder la tête alignée avec le reste du corps.

Petites foulées, plus de pas

Lors des compétitions, il n’est pas rare de voir des coureurs professionnels et athlètes de haut niveau courir avec une cadence assez basse, mais avec de grandes foulées. Pour que cette technique soit efficace, il est primordial d’avoir des jambes très longues et une excellente élasticité musculaire. Dans le cas contraire, l’idéal est de courir en faisant de petites foulées et en augmentant le nombre de pas par minute.

Etre le plus léger possible

« Quand on court, il faut être le plus léger possible ». Qui n’a jamais entendu ce conseil ? Pourtant, c’est plus facile à dire qu’à faire. Dans la pratique, il s’agit de courir en essayant de produire le moins de chocs sur le sol. Autrement dit, il faut faire en sorte que l’impact des pieds sur le sol soit le plus léger possible.
Il faut savoir que plus l’intensité de l’impact des pieds du coureur avec le sol est élevée, plus il aura de chance de se blesser, notamment au niveau des articulations. De plus, cela peut ralentir sa vitesse.

Rebondir vers l’avant et non vers le haut

Durant la course, lorsque les pieds heurtent le sol, une partie de la force est transformée en énergie élastique qui permet au coureur de rebondir. Le souci c’est que la plupart des coureurs utilisent mal cette énergie et rebondissent vers le haut. Or, l’objectif est d’aller vers l’avant et non vers le haut.
Pour améliorer sa façon de courir, il est important d’apprendre à maitriser ce rebond. La meilleure façon d’y arriver c’est d’apprendre à pousser le sol avec ses pieds, non pas perpendiculairement, mais avec une légère inclinaison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*