Comment lancer un boomerang ?

La lancée de boomerang est un divertissement venu d’Australie. Avant de devenir un loisir sportif, ce fut une méthode de chasse. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s’agit d’une pièce en bois légèrement incurvée qui revient toujours ou presque vers son lanceur.

Le terrain adapté pour lancer un boomerang

Il est fortement déconseillé de pratiquer le boomerang en ville. Vous devriez vous trouver dans un endroit dégagé où vous ne risquerez de blesser personne. Placez-vous au centre de ce terrain. Prenez compte de la force et de la direction du vent. Pour cela, vous pouvez vous faire aider d’un brin d’herbe ou de quelques feuilles. Un foulard devrait aussi vous informer. Lâchez l’un de ces objets pour voir la direction et la vitesse à laquelle il se déplace. La lancée de boomerang se fait idéalement avec un vent faible de 0 à 15 km. Le calme plat n’est pas indispensable. La pluie modérée sera tolérable. Le projectile en bois doit être lancé en contournant le vent.

Plusieurs méthodes pour la lancée

Concrètement, saisissez le boomerang par le pouce et l’index. Jetez-le de manière verticale. Veillez initier un mouvement de rotation similaire à celui d’une roue de voiture. Aidez-vous de votre avant-bras. N’oubliez pas non plus d’amplifier le mouvement par un coup de poignet. C’est la base même de la lancée. Commencez par maîtriser cette technique avant de vous préoccuper de la force à laquelle vous lancez le boomerang. Certains lanceurs saisissent le projectile avec tous les doigts. C’est efficace aussi à condition de trouver le bon coup de poignet initiant la rotation de l’objet. Pour le rattraper, servez-vous de vos deux paumes comme si vous allez applaudir. C’est « la prise en sandwich ». Cette dernière demande beaucoup de pratique avant d’être maîtrisée. Bonnes lancées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*